Imprimer cette page

Admission

Procédure d'admission des personnes judiciarisées (prévenues/détenues)
de l'Établissement de Détention de Québec

  1. D'abord l'avocat(e) de la défense contacte l'agent de liaison judiciaire du Centre Le Rucher pour prévoir l'évaluation de son client prévenu. Ce dernier souhaitant entreprendre une démarche de traitement en toxicomanie.
  2. Un client détenu doit, pour sa part, informer son agent titulaire afin que ce dernier nous contacte pour nous informer de sa volonté à suivre un programme thérapeutique.
  3. L'agent de liaison judiciaire se rend à l'Établissement de Détention de Québec pour faire l'entrevue d'évaluation d'admissibilité.
  4. Selon le cas, les dossiers médicaux, psychiatriques ou autres documents jugés nécessaires peuvent être exigés par l'équipe responsable des admissions avant de statuer sur l'admissibilité de la personne. Les délais varient parfois d'une semaine à un mois selon les documents exigés et les places disponibles.
  5. Une fois que tous les renseignements nécessaires ont été consultés, l'agent de liaison judiciaire envoie une confirmation écrite à la personne responsable au dossier de l'admissibilité ou de l'inadmissibilit√© du client. En cas de refus, des recommandations seront suggérées afin de bien orienter la personne vers les ressources appropriées.
  6. Lorsqu'il y a confirmation de l'admissibilité, l'agent de liaison judiciaire à la demande de l'avocat, se présente en cour lors de la comparution du client au Palais de justice de Québec seulement.

Advenant le cas qu'une personne judiciarisée soit détenue ou prévenue à l'extérieur de la région de Québec, et que cette dernière soit intéressée à notre programmation, un transfert d'établissement est alors envisagé afin que l'évaluation se déroule à l'Établissement de Détention de Québec et ainsi statuer sur l'admissibilité du détenu à notre Centre.

Principales conditions d'admission

Évaluation de la problématique et de la motivation
Évaluation de la situation judiciaire : antécédents, niveau de risque pour le milieu, la clientèle et le personnel, la motivation, etc.
Évaluation de l'état de santé physique et psychologique
Évaluation de la capacité de l'individu à défrayer les coûts de la thérapie
Le pouvoir discrétionnaire de la Sécurité du revenu doit étudier les dossiers de ces personnes lorsqu'elles effectuent une nouvelle demande d'aide sociale à leur sortie de détention. Il faut ainsi prévoir des délais d'attente pouvant varier de quatre à six semaines avant de recevoir leurs premières prestations. Ne pouvant ainsi compter sur leur première prestation pour assumer ses frais, les personnes judiciarisées doivent trouver l'aide nécessaire jusqu'à leur autonomie financière.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter
Agent de liaison judiciaire
418 872-0110 p. 226

Vous devez activer le JavaScript sur votre navigateur pour lire correctement le contenu de cette section du site.

 

Le Rucher Centre de traitement des dépendances
4932, rue Pierre-Georges-Roy, C. P. 9
Saint-Augustin-de-Desmaures, QC
G3A 1V9 Canada
Tél. : 418 872-0110
Téléc. : 418 872-6099
www.centrelerucher.ca