Imprimer cette page

Témoignages

« Il y a un intervenant qui m’a dit un jour : "Ce n’est pas parce que je vis mes émotions que je suis un faible…. ". Je réalise que je suis plus fort lorsque je suis connecté à mes émotions, ce que j’avais perdu. Travailler sur soi au Rucher est une expérience que jamais je n’oublierai. »

Merci à tous du Rucher.
-- Marc Turgeon


«J'ai 49 ans et je suis un toxicomane endurci. Je suis présentement en thérapie au Rucher. J'ai choisi le Rucher à l'aide de mon médecin. Les critères étaient que ma thérapie soit longue, qu'elle offre un suivi individuel et quotidien, qu'elle soit axée sur le respect et la connaissance de soi. Je peux affirmer que je suis abstinent depuis trois mois, que je progresse au plan comportemental et émotionnel, que j'ai le soutien professionnel que je recherchais et bien plus encore.»

Bonne chance dans votre démarche.
-Pierre


«Le Rucher est un édifice qui est rempli d'abeilles appelées résidants et intervenants, dont je fais partie. Je suis arrivé blessé, vulnérable, démoli, impulsif et j'avais perdu le goût de vivre. J'ai été recueilli dans le respect et la politesse comme une famille avec ses règles et une discipline de base pour commencer mon abstinence. Ensuite, entre résidants nous nous aidions à comprendre et à se reconstruire tout en apprenant que nous sommes souffrants à l'intérieur et ça depuis que nous sommes tous petits. Nous réalisons que la souffrance est le cœur du pourquoi. Avec l'aide des intervenants spécialisés et professionnels, nous découvrons à vivre avec nos sentiments et nos émotions tout en prenant de l'assurance, de la confiance et pour finir, avec l'estime de soi.»

Je souhaite longue vie au Centre Le Rucher.
-Résidant de 2e étape


«Quand je suis arrivé ici au Rucher, j'étais complètement abattu, il me restait 2 sacs de linges et plus un sou en poche, ma vie ne valais plus rien à mes yeux et j'ai pensé en finir avec cette souffrance et ce mal de vivre qui étaient dur à porter. J'étais à bout de souffle.

Au Rucher j'ai retrouvé le goût à la vie et j'apprends à être bien dans celle-ci et surtout avec moi, moi qui n'avais plus aucune estime personnelle.
J'entrevois maintenant l'avenir avec beaucoup d'optimiste et surtout du réalisme et j'en suis très heureux.»

-Richard


Le Rucher Centre de traitement des dépendances
4932, rue Pierre-Georges-Roy, C. P. 9
Saint-Augustin-de-Desmaures, QC
G3A 1V9 Canada
Tél. : 418 872-0110
Téléc. : 418 872-6099
www.centrelerucher.ca